La Ville > Portrait > Histoire et patrimoine

 

Liens rapides

alt

À l'origine, c'est un arrêt sur le trajet du chemin de fer reliant Longueuil et Saint-Hyacinthe qui contribue au développement d'une petite agglomération entre les paroisses de Chambly et de Saint-Bruno-de-Montarville. Motivé à trouver une solution au problème de distance qui rend la pratique religieuse plutôt laborieuse, un petit groupe de résidants dirigé par Basile Daigneault réclame une paroisse distincte, obtenue en novembre 1870. La municipalité n'est officiellement reconnue que le 15 juin 1871 et Basile Daigneault est élu maire.

Le recensement indique que 680 personnes occupent alors le village. En septembre, grâce à un acte de donation d'un terrain appartenant au maire, on rêve déjà de construire une église. Puisque les limites territoriales ne sont fixées qu'en 1874, c'est finalement en 1876 que le projet est réalisé. La première gare, quant à elle, est érigée en 1893.

À l'aube du 20e siècle, le petit village est en pleine expansion et en 1920, on accorde à la Ville de Belœil le droit exclusif pour l'exploitation du service électrique sur le territoire grandbasilois.

Dans les années 1930, on compte au moins 7 fromageries et 91 fermes. Durant cette même période, une partie de l'histoire est détruite quand les archives municipales et scolaires sont la proie des flammes, lors des incendies de la beurrerie Léopold-Bouchard et de l'école du village. En 1934, une nouvelle école est construite et est confiée à la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph.

alt

En 1945, on crée la Coopérative d'électricité de Saint-Basile-le-Grand. Quelques années plus tard, les principaux chemins sont éclairés et la Ville assume l'entretien des rues. En 1956, d'importants tronçons du réseau d'aqueduc sont construits, assurant l'alimentation en eau pour les résidants. Au cours des années 1960, le premier agent de la paix est engagé et on se dote d'un camion à incendie et d'un service de pompiers volontaires. La population connait sa plus forte augmentation, passant de 1 957 à 4 402 et d'autres écoles sont nécessaires ; on construit donc les écoles Saint-Basile et Jacques-Rocheleau. Un garage municipal voit également le jour sur l'avenue des Ormes aux fins d'entreposage des véhicules municipaux.

Lorsqu'un investissement devient nécessaire au maintien de l'école située au cœur du village, sa vocation change avec l'acquisition par la corporation municipale, en 1966, de cet édifice devenu la mairie.

alt

Le 7 juin 1969, la Municipalité obtient son statut de ville et les armoiries sont créées avec la devise « Noblesse y demeure ». On souligne le centenaire en 1971 et, l'année suivante, on procède à l'inauguration officielle de la première bibliothèque au 54, montée Robert. Dans les années 1980, le gentilé « Grandbasilois, Grandbasiloise » est désigné, un logo municipal est élaboré et l'école de la Chanterelle est construite au cœur du projet domiciliaire « Val des oiseaux ».

Malgré certains évènements moins heureux comme l'incendie d'un entrepôt de BPC en 1988, la population a toujours eu raison d'avoir beaucoup d'estime pour sa ville. Cette fierté est resplendissante en 1993 alors qu'est lancée une vaste campagne publicitaire invitant de futurs propriétaires à s'installer dans les nouveaux quartiers en pleine effervescence, dont le « Domaine du lac », donnant un souffle de jeunesse à Saint-Basile-le-Grand. En 1998, l'école de la Mosaïque est construite afin de répondre aux besoins des jeunes familles du secteur.

alt

L'arrivée des années 2000 est également marquée d'un essor économique avec l'ouverture du boulevard du Millénaire et de la gare du train de banlieue, amenant de nombreux développements domiciliaires et commerciaux.

Au cours des dernières années, la Municipalité a adopté des politiques et des plans d'action portant sur la famille, la culture et le développement durable. Elle a multiplié les reconnaissances dans sa région et en province, dont celles du programme de classification horticole Les Fleurons du Québec, les accréditations Municipalité amie des ainés et Municipalité amie des enfants, des sources de fierté qui rejaillissent sur toute la communauté grandbasiloise.



Mis à jour le jeudi 5 janvier 2017


Inscription au Babillard électronique
Coup d'œil municipal

Coup d’œil municipal

Travaux du Réseau de transport métropolitain sur le territoire

Fermeture de deux voies
Boulevard Sir-Wilfrid-Laurier • À proximité de la rue Alvares

Lundi 26 et mardi 27 juin 2017 • 22 h à 5 h

Des travaux entraineront la fermeture partielle du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier en direction ouest à proximité de la rue Alvares.

Aménagement d'une aire de détente

Halte du Village • Intersection de la montée Robert et de la rue Savaria

La portion de la piste cyclable bordant la zone des travaux sera fermée à la circulation durant environ une semaine et demie à compter du lundi 26 juin.

En savoir plus...

Fête nationale du Québec

sw-img conge-ferie-fermeture-des-services-administratifs

Samedi 24 juin

Les bureaux des services administratifs municipaux sont fermés le vendredi 23 juin. La bibliothèque est toutefois ouverte le vendredi 23 et fermée le samedi 24 juin.

Profitez des festivités et bon congé !

 

Affiliations

sw-img mae-logo-affiliations

sw-img mada
  sw-img fleurons-du-quebec-vertical

 

attestation-carboresponsable-2010-sw

 

cat-brl

sw-img module inscription-loisirs-sportifs-recreatifs-et-culturels

SW-BAN Module-Elections-2017

Entreprises : permis et licences

sw-img bouton-web-portail-perle

JEvents Calendar

Juin 2017
D L Ma Me J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

logo-nouvelle-orthographe-sc

Go to top